Édition mars 2018 – Vol.10 no.3

ÉDITORIAL

L’équipe de direction du ReSMiQ prépare le rapport annuel 2017 qui serait prêt pour l’assemblée générale annuelle des membres, ainsi que pour la réunion annuelle du conseil d’administration du Centre qui devront avoir lieu durant le mois de mai 2018. Ces activités nous permettront de faire le bilan de l’année passée et de mettre le cap sur les orientations futures. Ainsi pour disséminer nos résultats et encourager nos étudiants chercheurs, ReSMiQ organise son colloque annuel qui se tiendra le 18 mai prochain.

Pour être au rendez-vous avec les attentes du FRQNT, nous compilons les infrastructures majeures et laboratoires sous la direction des membres du ReSMiQ pour enrichir le rapport annuel et le site web du Centre. Nos membres sont invités à nous communiquer le nom de leur laboratoire au plus tard le 5 avril. En ce qui concerne le colloque annuel, le programme sera mis en ligne au cours des prochains jours et les étudiants ont jusqu’au 9 avril afin pour soumettre leurs propositions de contributions dans le cadre du concours d’affiches scientifiques. Nous servons nos membres et favorisons les conditions aux étudiants chercheurs d’aller au bout de leurs capacités pour innover.

Il nous fait aussi plaisir d’annoncer que ReSMiQ compte un nouveau membre. Il s’agit de la professeure Sharmistha Bhadra du département de génie électrique et informatique de l’Université McGill. Elle œuvre dans les domaines de l’électronique hybride, de la micro/nanoélectronique et des circuits et systèmes RF/micro-onde.

ReSMiQ est un centre de recherche soutenu par le FRQNT et compte sur neuf (9) universités québécoises impliquées dans la recherche sur les microsystèmes.

NOUVELLES DES MEMBRES

Réussites

Dr. Zhu de l’Université Concordia a obtenu une subvention de recherche et développement coopérative (RDC) du CRSNG intitulé « Deep Neural Network-based Speech Enhancement for Robust Speech Recognition in Smart Home Device » en partenariat avec la compagnie Microsemi Semiconductor à Ottawa.

ACTIVITÉS DU RESMIQ

Séminaire à venir
Conférencier:
David Stoppa, AMS, Suisse
Titre:
Time of Flight 3D Sensing and Imaging: detectors, readout circuits and data processing
Lieu: 
Polytechnique Montréal, Pavillon Lassonde, L-2712
Heure: 
10h00 à 12h00
Résumé et biographie

 

Concours d’affiches scientifiques – Appel aux propositions
DATE LIMITE DE DÉPÔT: 9 avril 2017
Plus de détails

NOUVELLES DU NET

A New Wearable Brain Scanner: A helmet records wearers’ brain activity using magnetoencephalography (MEG) while they move around. Plus de détails

Organ-on-Chips get smart and go electric: Human Organs-on-Chips technology has been enhanced to non-invasively report cells’ health, electrical activities and differentiation status. Plus de détails

To Speed Up AI, Mix Memory and Processing: New computing architectures aim to extend artificial intelligence from the cloud to smartphones. Plus de détails

Low-cost wearables manufactured by hybrid 3D printing: New method combines precision printing of stretchable conductive inks with pick-and-place of electronic components to make flexible, wearable sensors. Plus de détails

Carbon Nanomaterials Could Push Copper Aside in Chip Interconnects: The days of copper interconnects are numbered and carbon nanomaterials are poised to take up the job. Plus de détails

Intel’s 49-Qubit Chip Shoots for Quantum Supremacy: Intel’s new superconducting quantum chip called Tangle Lake has enough qubits to make things very interesting from a scientific standpoint. The company has passed a key milestone while running alongside Google and IBM in the marathon to build quantum computing systems. Plus de détails


SIGNAL est le principal outil de diffusion de nouvelles du Regroupement Stratégique en Microsystèmes du Québec (ReSMiQ). Ce bulletin se veut un lien entre les membres du ReSMiQ et toute autre personne intéressée par la recherche et l’innovation dans le domaine des microsystèmes. Nous nous engageons à valoriser les travaux de nos membres et augmenter la visibilité du ReSMiQ.

ReSMiQ est un regroupement de chercheurs au sein d’un centre de recherche interuniversitaire qui peut compter sur le soutien du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT) et de neuf (9) universités québécoises impliquées dans la recherche sur les microsystèmes.

Publié dans Non classifié(e)

CONFÉRENCES À SURVEILLER

Invitation à contribuer

12th NAMIS international Autumn school
du 10 au 14 septembre 2018, Seattle, États-Unis.

Date butoir de soumission : 18 mai 2018.
Tous les détails

Conference on Design and Architectures for Signal and Image Processing (DASIP),
9 au 12 octobre 2018, Porto, Portugal
Date butoir : 25 mai 2018
Tous les détails

IEEE Biomedical Circuits and Systems Conference (BioCAS2018),
du 17 au 19 octobre, 2018, Cleveland, É.-U.

Date butoir de soumission : 11 juin 2018.
Tous les détails

IEEE Life Science Conference (LSC2018),
du 28 au 30 octobre, 2018, Montréal, Canada

Date butoir de soumission : 4 juin 2018.
Tous les détails

Invitation à participer

31st Canadian Conference on Electrical & Computer engineering (CCECE),
du 13 au 16 mai 2018, Québec, Canada.

Plus de détails

2018 International Symposium on Circuits and Systems (ISCAS),
du 27 au 30 mai 2018, Florence, Italie.

Tous les détails

16th IEEE International NEWCAS Conference (NEWCAS),
du 24 au 27 juin 2018, Montréal, Canada.

Plus de détails

The 31st International Conference on Industrial, Engineering & Other Applications of Applied Intelligent Systems (IAE-AIE2018)
Du 25 au 28 juin 2018, Montréal, Canada.
Tous les détails

18th International Forum on MPSoC for Software-defined Hardware (MPSoC’18),
du 29 juillet au 3 août 2018, Snowbird, UT, États-Unis.

Tous les details

61st IEEE International Midwest Symposium on Circuits and Systems (MWSCAS),
du 5 au 8 août 2018, Windsor, ON, Canada.

Tous les détails

12th International Conference on Verification and Evaluation of Computer and Communication Systems (VECoS 2018),
du 26 au 28 septembre 2018, Grenoble, France.

Plus de détails

XXXIII  Conference on design of circuits and integrated systems (DCIS),
du 14 au 16 novembre 2018, Lyon, France.
Plus de détails

PROFIL DES MEMBRES

Prof. Brett Meyer
Université McGill

Membre du ReSMiQ depuis 2013

Brett Meyer a reçu le doctorat en Génie électrique et informatique de l'Université Carnegie Mellon, Pittsburgh, États-Unis. Il est actuellement professeur agrégé au Département de génie électrique et informatique de l'Université McGill, Montréal, QC, Canada. Ses intérêts de recherche portent sur la conception et l'architecture de systèmes informatiques multiprocesseurs résilients, les algorithmes pour la conception et l'optimisation automatiques du matériel et du logiciel d'apprentissage et  sur la  cybersécurité pour les systèmes automobiles et aérospatiaux. La recherche du professeur Meyer a été récompensée par les prix du meilleur article et les nominations dans plusieurs conférences. Il a également siégé aux comités du programme technique de nombreuses conférences internationales. Il a déposé un brevet et a publié plus de 40 articles dans des journaux et actes de conférences. En savoir plus

Voici une sélection de ses publications dans les dernières années, suivie d’un article représentatif de ses travaux de recherche.

  1. J. Caplan, Z. Al-bayati, H. Zeng, B. H. Meyer. (2018). Mapping and Scheduling Mixed-Criticality Systems with On-Demand Redundancy. IEEE Transactions on Computers (IEEE TC). 67(4): 582-588.
  2. M. I. Mera, J. Caplan, S. H. Mozafari, B. H. Meyer, and P. Milder. (2017). Area, throughput, and power trade-offs for FPGA- and ASIC-based execution stream compression. ACM Trans. Embed. Comput. Syst.(TECS). 16(4): 1-20.
  3. C. Ma, A. Mahajan, and B. H. Meyer. (2017). “Multi-armed bandits for efficient lifetime estimation in MPSoC design,” Design, Automation Test in Europe Conference Exhibition (DATE), Mar. 2017, pp. 1–6.
  4. S. H. Mozafari and B. H. Meyer. (2016). Efficient performance evaluation of multi-core SIMT processors with hot redundancy. IEEE Transactions on Emerging Topics in Computing (TETC). DOI: 10.1109/TETC.2016.2594957.
  5. R. Zhang, B. H. Meyer, K. Wang, M. R. Stan, and K. Skadron. (2016). Tolerating the consequences of multiple EM-induced C4 bump failures. IEEE Transactions on Very Large Scale Integration (VLSI) Systems (TVLSI). 24(6): 2335-2344.
  6. S. C. Smithson, G. Yang, W. J. Gross, and B. H. Meyer. (2016). “Neural networks designing neural networks: Multi-objective hyper-parameter optimization,” Computer-Aided Design (ICCAD), 2016 IEEE/ACM International Conference on, Nov., pp. 1–8.

TRAVAUX DE RECHERCHE

Mapping and Scheduling Mixed-Criticality Systems with On-Demand Redundancy

Embedded systems in several domains such as avionics and automotive are subject to inspection from certification authorities. These authorities are interested in verifying the safety-critical aspects of a system and, typically, do not certify non-critical parts. The design of such Mixed-Criticality Systems (MCS) has received increasing attention in recent years. However, although MCS must be designed to overcome transient faults, their susceptibility to transient faults is often overlooked. In this paper, we consider the problem of mapping and scheduling efficient, certifiable MCS that can survive transient faults. We generalize previous MCS models and analysis to support On-Demand Redundancy (ODR). A task set transformation is proposed to generate a modified task set that supports various forms of ODR while satisfying reliability and certification requirements. The analysis is incorporated into a design space exploration algorithm that supports a wide range of fault-tolerance mechanisms and heterogeneous platforms. Experiments show that ODR can improve Quality of Service (QoS) provided to non-critical tasks by 29 percent on average, compared to lockstep execution. Moreover, combining several fault-tolerance mechanisms can lead to additional improvements in schedulability and QoS.

Fig. 1. The four-mode system model. The modes are denoted LO (low), TF (transient faults), OV (task overruns), and HI (high).

Fig. 2. ODR (On-demand redundancy) provides better QoS in multicore systems as utilization increases. The QoS for MIX and ODR is on average 20 percent better than for LS and 30 percent in the worst case. (LS: two pairs of lockstep cores, MIX: one lockstep pair and one ODR pair, ODR: two ODR pairs with only DMR).